Baptême du 2e 470 départemental, 2 mai 2017

Nouveau bateau !

Et de deux ! Le premier 470 départemental ayant été vendu à Lise, qui l’a utilisé une saison durant, le CDV94 a fait l’acquisition le mois dernier d’un autre 470, un bateau qui a été champion du monde en 1998 aux mains de Gildas Philippe, l’actuel entraineur de l’équipe de France 470.

21052017212Le bateau a été attribué au Naviclub. Sebastien, qui a déjà couru deux régates dessus, témoigne :

Sur notre nouveau bateau, on est encore en train de chercher nos marques, dans les réglages et la coordination d’équipage . On est encore en apprentissage sur ce support. Il nous faut donc apprendre ses réactions à chaque modification, que ce soit dans les réglages, la coordination , le placement

… Dans l’ensemble, nous sommes tous les 2 super contents d’avoir désormais un support compétitif, mis a dispo par notre club. Et nous espérons faire honneur au passé glorieux de ce bateau, être a la hauteur. Pas pour devenir champion du monde mais au moins pour ne pas être ridicule dans les régates de ligue, promotour et championnat de france l’année prochaine .

J’aimerais souligner la bonne dynamique du CDV 94 dans la classe 470 mise en place depuis quelques années .

Coté régate (5C Choisy le 21 mai),  une très bonne première manche avec une place de 5, malheureusement nous avons pas réussi a tenir une régularité. Dommage mais on fera mieux la prochaine fois. En tant que régatiers et compétiteurs, on ne lâchera pas le morceau sur les prochaines !!!  Dans l’ensemble, on a fait des virements bascules qui ressemblait a des virements bascules… on a reussi à passer des bateaux sur les passages de bouées . Ce qui nous a manquer ,c’est de la conduite afin de pas perdre la vitesse du bateau et  la lecture du plan d’eau … Ce petit temps, c’est difficile pour nous qui venons de l’habitable en mer, difficile de trouver le vent, de faire les bons choix (spi ou pas spi), les bons réglages, bref on a tatonné.  Le positionnement avant le départ est à améliorer mais on ne voulait pas trop serrer la ligne dans la minute au risque de taper et occasionner des dégâts sur notre nouveau bateau et ceux des concurrents.

Notre axe d’entrainement sera de perfectionner les virements, le trapèze et peaufiner la routine envoi/affalage du spi.  Mon souhait personnel serait que l’on soit interchangeables sans que l’on sente une baisse de performances du bateau.

Enfin un truc essentiel : on veut aussi gagner des places en régates !!

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>